Symptômes de l'acné 2 degrés, et les méthodes de traitement

Esthéticienne

Les médecins classent l'acné (acné) parmi les maladies et partagent plusieurs étapes de son développement. Et, si avec un stade facile, vous pouvez généralement vous débrouiller tout seul, alors avec déjà 2 degrés d'acné, il vaut mieux demander la nomination d'un traitement à un spécialiste.

Acné 2 degrés - une maladie de l'acné modérée

Une maladie des glandes sébacées, caractérisée par un blocage du follicule pileux et le développement ultérieur du processus inflammatoire, est appelée acné ou acné. Cette maladie peut apparaître pour diverses raisons, indépendamment de l'âge et du sexe de la personne.

Types d'éruption

On sait que l'acné peut être différent. Parfois, elles apparaissent simplement sous la forme de taches noires ou blanches sur la peau et, dans les cas graves, elles acquièrent une vue plutôt étrange avec des formations purulentes et des inflammations.

Les médecins divisent l'acné en types suivants:

  1. Comédons Cette acné est une nature non inflammatoire. À leur tour, ils sont divisés en comédons, fermés et ouverts (on les appelle souvent points noirs ou blancs). Les comédons fermés sont situés sous la peau. Ils ressemblent à de petites bosses de blanc. Lorsque la saleté, la poussière et le sébum s'y accumulent, ils entrent dans une phase ouverte. Dans ce cas, ils ressemblent déjà à des points noirs dominant la peau.
  2. Type d'acné populaire. Ce sont des tubercules denses de couleur rouge-bleuâtre de la taille d'un pois. Ils ont tendance à apparaître massivement, transformant la peau en une surface bosselée. Une telle acné peut soit passer, en raison du développement inverse du processus, soit passer à l'étape suivante - le type pustuleux.
  3. Acné de type pustuleux. Ce sont des bulles plutôt grandes avec un contenu blanc à l'intérieur. Peut causer une douleur assez forte. Parfois, après la guérison, des cicatrices disgracieuses peuvent apparaître sur la peau.

Gravité de l'acné

L'acné peut être divisé en quatre degrés de gravité. Le traitement est prescrit en fonction du degré d'acné diagnostiqué.

  1. Acné 1 degré. À ce stade, il y a une petite quantité de comedo, ouverte et fermée. Cette forme d'éruption est facilement traitable.
  2. Acné 2 degrés. C'est un degré modéré d'acné. Il se caractérise par la présence d'un grand nombre de comédons ouverts et fermés, ainsi que par la présence de papules, qui ont clairement indiqué le processus inflammatoire. Le traitement prend au moins six semaines. Mais une thérapie à long terme donne généralement un bon résultat.
  3. Acné 3 degrés. Ce degré est déjà une forme complexe de la maladie. Sur la peau, la formation est identique à celle des deux premières étapes, mais en beaucoup plus grande quantité. Il peut également y avoir un certain nombre de pustules (jusqu’à 25) et même des formations kystiques uniques (jusqu’à 5). Traiter cette étape de l'acné est beaucoup plus difficile. En effet, à ce stade, les éruptions cutanées acquièrent un caractère de masse et se confondent souvent en un seul processus inflammatoire. Le traitement nécessite une sélection spéciale d'agents thérapeutiques.
  4. Acné 4 degrés. C'est une forme extrêmement grave et compliquée de la maladie dans laquelle tous les types d'éruptions cutanées sont présents sur la peau en même temps. Elle nécessite un traitement sérieux à long terme sous la surveillance obligatoire de spécialistes.

Traitement de l'acné 2 degrés

Le traitement de l'acné 2 degrés doit être complet. Il devrait combiner à la fois un traitement médicamenteux et des procédures cosmétiques spéciales.

Traitement médicamenteux de l'acné 2 degrés

Au stade 2, l'acné développe activement des processus inflammatoires. Par conséquent, les médecins utilisent des antibiotiques et des médicaments antibactériens systémiques pour le traitement.

Le traitement de l’acné de stade 2 est recommandé de commencer avec des agents tels que l’acide azéloïque, la trétinoïne ou le peroxyde de benzoyle. Ils ont de bons effets anti-bactériens et anti-inflammatoires puissants. Cependant, ils ne sont efficaces que pendant le traitement à long terme, d'une durée d'au moins trois mois.

Parmi les antibiotiques, l'érythromycine ou la clindamycine est le plus souvent prescrit pour traiter l'acné. Ces antibiotiques sont principalement utilisés pour le traitement externe.

Avec un traitement prolongé aux antibiotiques, le corps peut devenir addictif au médicament. Et, par conséquent, une diminution de son efficacité.

Les médicaments antibactériens systémiques appartiennent également aux antibiotiques. Ils sont prescrits dans les cas où le traitement thérapeutique de l'acné par des moyens extérieurs n'apporte pas de résultats tangibles. Le plus souvent, les médecins prescrivent des médicaments: monocycline et doxycycline.

Si la cause de l'acné chez les femmes sont des modifications hormonales, on peut leur prescrire des médicaments antiandrogéniques.

Traitement de l'acné 2 degré

Simultanément au traitement médical de l'acné, les procédures matérielles peuvent être appliquées avec succès. Dans la plupart des cas, ils montrent une bonne efficacité dans le traitement du comédon. Le traitement d'appareils comprend le nettoyage du visage, la cryothérapie, l'élimination au laser de l'acné et d'autres procédures.

Le stade 2 de l’acné répond bien au traitement sous condition de sélection professionnelle des médicaments et de mise en œuvre systématique et systématique de procédures thérapeutiques.

Vous pouvez en apprendre davantage sur le traitement de l'acné modérée avec des médicaments, à partir de la vidéo.

Il est conseillé de ne pas traiter l'acné à un degré de développement modéré. Mais si cela est déjà arrivé, demandez immédiatement l'aide de professionnels.

Classification de l'acné

L'acné est une maladie inflammatoire de la peau qui endommage les glandes sébacées et les follicules pileux. Caractérisé par la formation de l'acné. Les zones de localisation préférées sont le visage, le cou et la tête. Le processus pathologique est diagnostiqué le plus souvent à l'adolescence, ceci est dû à une altération hormonale du corps. Aucune exception n'est l'apparition de l'acné chez les enfants et les adultes.

Aspects principaux

L'acné est une maladie assez commune qui nécessite un traitement à long terme. De nos jours, elle inquiète assez souvent non seulement les adolescents, mais aussi les adultes. Afin de prescrire un schéma thérapeutique adéquat, il est nécessaire de procéder à une évaluation correcte de la gravité du processus pathologique et de l'intensité des dommages corporels.

Le degré d'acné est déterminé par les indicateurs suivants:

  • le nombre d'éléments de l'éruption cutanée;
  • le site de leur localisation;
  • genre d'éruption cutanée.

L'acné éruption peut être de plusieurs types:

  1. Comédons Leur formation est observée lorsque les pores sont bouchés par du sébum et des particules de peau kératinisée. Très souvent, il y a un processus inflammatoire. Ils divisent les comédons en comédons ouverts (ils apparaissent comme des points noirs sur la peau) et fermés (ils ressemblent à des anguilles blanches).
  2. Papules Manifestés par des boutons, leur couleur peut varier du rose au rouge. Les dimensions des éléments de l'éruption ne dépassent pas 5 mm de diamètre et ne causent pas de douleur.
  3. Pustules Avoir l'apparence de l'acné, rempli d'exsudat purulent jaune-blanchâtre, autour duquel se produit un processus inflammatoire.
  4. Nœuds. Ils se manifestent par une acné douloureuse de grande taille et de consistance dense. Les éléments de l'éruption ont une couleur rose bleuâtre et laissent souvent des cicatrices et une pigmentation.

Classification de l'acné

En pratique médicale, l'acné est généralement divisée en plusieurs critères.

Selon la gravité du processus pathologique, on distingue:

  • degré doux - la quantité d'acné ne dépasse pas 10, leur apparence ne s'accompagne pas de la formation d'un processus inflammatoire;
  • gravité modérée - éléments de l'éruption, il y en a de 10 à 20, ils apparaissent à l'arrière-plan d'un processus inflammatoire prononcé;
  • sévère (troisième stade) - anguilles et comédons, il y en a jusqu'à 40, le tableau clinique est presque identique à celui du deuxième stade;
  • quatrième stade (forme extrêmement sévère) - caractérisé par un grand nombre de papules, pustules, nœuds (plus de 40 éléments), la grande majorité d'entre eux incluent un exsudat purulent.

Pour bien évaluer la gravité du processus pathologique, il est recommandé de prendre des photos et d'enregistrer pendant une certaine période. Avec de telles actions, il est plus facile d'établir si le traitement de l'acné apporte des changements positifs.

Classer l'acné et par âge, émettre:

  1. Acné des enfants (nouveau-nés et enfants). Leur apparition est associée à la crise hormonale du développement intra-utérin, à la production de testostérone en excès, à une forte diminution d'estrol dans les premiers jours de la vie, à une hyperplasie surrénalienne congénitale ou à une tumeur produisant des androgènes.
  2. Acné juvénile. Formé pendant la puberté sur le fond des changements hormonaux.
  3. Acné adultes. Ils peuvent être prémenstruels, professionnels (apparaissent chez les personnes dont le travail est associé à l'huile et l'huile), médicinaux (formés sur le fond d'une hypersensibilité au brome, au goudron, aux barbituriques, à certains contraceptifs), aux stéroïdes (provoqués par la prise prolongée de stéroïdes anabolisants ou de glucocorticoïdes). et ceux associés au dysfonctionnement des organes du système endocrinien.

Manifestations du stade initial de l'acné

Probablement, chaque personne a eu l’acné sur le visage, ce processus est dans la plupart des cas associé à des modifications mineures des niveaux hormonaux ou à des lésions mécaniques de la peau. Ces acné disparaissent presque toujours de leur propre chef et ne nécessitent aucune intervention médicale.

L'apparition de l'acné et des comédons (pas plus de 10) sur le fond du processus inflammatoire, ce qui peut provoquer la formation de papules, indique le premier stade de l'acné. Dans le même temps, les nœuds et les pustules ne sont pas formés, de sorte que la maladie ne nécessite pas de traitement médical, des procédures hygiéniques appropriées seront suffisantes.

Le tableau clinique de l'acné bat son plein

La hauteur de la scène est caractérisée par la formation active de papules et de comédons, leur nombre pouvant varier de 10 à 25. Parallèlement à cela, on observe l'apparition de pustules. La peau autour des éléments de l'éruption est enflammée. En conséquence de quoi sa couleur change, elle devient une nuance rose bleutée. Tout cela provoque l'apparition d'inconfort, en particulier le plan esthétique.

La deuxième étape nécessite la consultation d'un dermatologue, car pour éliminer le problème, vous avez besoin d'un traitement complet.

Symptômes de l'acné pendant la période d'arrêt de la maladie

Au cours de cette période, l’acné recouvre presque toute la surface des zones à problèmes. Pustules, kystes et nœuds les rejoignent. Le processus inflammatoire est assez étendu, en raison de la pénétration profonde de l'infection, on observe la formation de cicatrices difficiles à traiter.

La situation est assez grave et nécessite un traitement adéquat. Il est interdit de se soigner ou d'attendre que les symptômes pathologiques disparaissent d'eux-mêmes.

Le traitement de cette forme d'acné devrait être effectué dans un complexe, il devrait inclure:

  • prendre des médicaments;
  • hygiène personnelle étroite;
  • rejet de l'utilisation de produits cosmétiques et de crèmes;
  • thérapie au laser visant à éliminer les défauts cosmétiques.

Le tableau clinique de la post-acné

La plupart de la population connaît bien le problème de l'acné. Si la peau est sujette à la formation d’acné, vous devez vous préparer à un test sérieux. Il nécessite un traitement obligatoire obligatoire, mais si cela n’est pas suivi, il existe un risque de formation de post-acné. Ils sont formés à la suite d'un effet néfaste (généralement mécanique) sur l'acné.

Postacne apparaît en raison de la présence de séborrhée et d’acné ou de la conduite de leur auto-médication.

  • pores dilatés;
  • érythème persistant;
  • cicatrisation de la peau;
  • changement de texture de la peau;
  • taches de nature stagnante;
  • pigmentation de la peau résultant d'un processus inflammatoire.

La sévérité de la post-acné dépend de l'étendue de l'acné sur la peau. Si l'acné est apparue à un jeune âge et que la lutte contre elle a été menée correctement, la post-acné ne constitue aucune menace. Si le traitement n'a pas été effectué ou a été incorrect, des modifications persistantes de la peau apparaissent, ce sont leurs caractéristiques que nous examinons maintenant plus en détail.

Expansion des pores

L'hyperfonctionnement des glandes sébacées conduit à cet état, qui s'accompagne de la production et de l'accumulation d'une quantité excessive de sécrétion dans les canaux. La contamination externe, les produits cosmétiques et les particules de peau kératiniques sont également ajoutés. Il en résulte une consolidation des parois du conduit, une kératinisation de la peau dans ces zones et la formation d'une cicatrice. Les changements dans la texture de la peau deviennent très visibles.

Érythème persistant

Manifesté par la formation de taches bleuâtres avec une détérioration de la microcirculation. Il résulte d'une élimination incorrecte des papules, pustules, nœuds et kystes.

Des cicatrices cyanotiques peuvent également apparaître en réponse à l'ouverture d'un nidus d'inflammation. L'apparence de la peau apporte beaucoup d'inconfort esthétique. La cyanose devient particulièrement visible lorsque la température de l'air est basse.

Cicatrices post-acnéiques

La formation de cicatrices d'acné contribue à l'influence de certaines procédures cosmétiques. Par exemple, avec l'électrocoagulation de l'inflammation, des irrégularités cutanées, des taches bleues et des modifications cicatricielles apparaissent. Le nettoyage mécanique du visage (surtout si la procédure est effectuée trop souvent) et sa blessure contribuent également à perturber le processus de restauration de la peau.

L'acné est une maladie qui nécessite un traitement obligatoire par un dermatologue. Cela permettra un traitement approprié et évitera le développement de complications.

Acné (acné). Causes, types, symptômes et diagnostic

Qu'est-ce que l'acné?

Causes de l'acné

La cause de la formation de l'acné est considérée comme une violation de la production et de la sécrétion de sébum par les glandes sébacées, ce qui contribue à l'activation des microorganismes présents sur la peau et à leur reproduction active.

Les glandes sébacées se trouvent dans presque toutes les parties de la peau, à l'exception des paumes et de la plante des pieds. Ils sont presque toujours situés à proximité immédiate des follicules pileux, où leurs canaux excréteurs s’ouvrent, c’est-à-dire que le sébum qui s'y forme est sécrété (à l’exception des glandes des lèvres, des paupières, des mamelons, de la tête du pénis et d’autres zones dépourvues de racine des cheveux).

Le sébum a:

  • Propriétés protectrices - améliore la fonction de barrière de la peau, ce qui empêche la pénétration de divers microorganismes étrangers à travers celle-ci.
  • Propriétés antibactériennes - contribue à la destruction de divers micro-organismes constamment à la surface de la peau humaine.
  • Propriétés émollientes - hydrate les couches supérieures de la peau, la rendant plus douce et plus élastique.
Le principal facteur prédisposant au développement de l'acné est la séborrhée, une maladie de la peau caractérisée par une altération de la sécrétion des glandes sébacées et une kératinisation excessive de l'épiderme (la couche supérieure de la peau). Le développement maximal des glandes sébacées se situe entre 14 et 25 ans. À ce stade, il peut exister un déséquilibre de l'équilibre hormonal du corps, caractérisé par une augmentation de la quantité de testostérone (androgène, hormone sexuelle masculine). Cela conduit à une formation accrue et à la libération de grandes quantités de sébum. Cependant, ses propriétés antibactériennes sont considérablement réduites, de sorte que divers micro-organismes, dont l’activité était auparavant inhibée, commencent à se multiplier avec vigueur. De plus, en raison de changements dans la composition du saindoux, il se produit un développement et une kératinisation accrus de la couche supérieure de la peau (épiderme), ce qui entraîne la formation de nombreuses écailles. Ces écailles obstruent les canaux excréteurs des glandes sébacées hypertrophiées (élargies), ce qui contribue également au développement d'agents infectieux dans celles-ci. Au fil du temps, la glande sébacée encrassée est détruite et remplacée par du tissu conjonctif (cicatrice) (c’est-à-dire qu’une cicatrice se forme à la place).

Le développement de l'acné peut contribuer à:

  • Prédisposition héréditaire - l'acné est plus fréquente chez les adolescents dont les parents ont également souffert de cette pathologie lorsqu'ils étaient jeunes.
  • Malnutrition - le développement de l'acné peut contribuer à une quantité excessive de glucides et de graisses dans l'alimentation.
  • L'adolescence est associée à des changements hormonaux dans le corps et à une production excessive d'androgènes.
  • Maladies infectieuses de la peau - peuvent également contribuer à endommager les glandes sébacées.
  • Stress - pendant le stress peut constituer une violation des glandes endocrines, ainsi que des glandes sexuelles, ce qui est particulièrement important à l’âge de transition.
  • Acceptation des hormones anabolisantes - ces médicaments sont utilisés par les haltérophiles pour renforcer la masse musculaire, mais ils peuvent contenir des androgènes qui renforcent l'activité des glandes sébacées.
  • Exposition à divers produits chimiques - par exemple le chlore.
  • Non-respect des règles d'hygiène personnelle - peut contribuer à une contamination excessive de la peau.
  • Maladies du tractus gastro-intestinal.
  • Maladies inflammatoires de la peau.


Acné Bactérie

Comme mentionné précédemment, une production et une composition altérées du sébum contribuent à l'activation de divers microorganismes pathogènes.

Dans le développement de l'acné peuvent participer:

  • Propionobacterium acné. Ce sont des bactéries anaérobies (se développant en l'absence d'oxygène) qui se «nourrissent» d'acides gras de sébum. Puisque le sébum est suffisant dans les glandes sébacées bouchées et qu’il n’ya pratiquement pas d’oxygène, ces bactéries se développent rapidement et intensément dans tous les types d’acné.
  • Staphylocoque.
  • Streptocoque.
  • Corynébactéries et autres.
Ces bactéries sont généralement pathogènes sous condition, c'est-à-dire que dans des conditions normales, elles sont situées sur la peau, mais leur activité est inhibée par divers mécanismes antibactériens (notamment le sébum). Avec le développement de la séborrhée, ainsi que sous l'influence d'autres facteurs prédisposants, les propriétés protectrices de la peau diminuent, avec pour résultat que ces microorganismes commencent à se multiplier de manière vigoureuse. En réponse à cela, l'activation du système immunitaire se produit et les cellules du système immunitaire (neutrophiles et autres) migrent vers le site de reproduction de microbes pathogènes, c'est-à-dire qu'une réaction inflammatoire se développe. En conséquence, les bactéries pathogènes sont détruites et leurs fragments sont absorbés et digérés par les neutrophiles - ainsi, du pus se forme, ce qui peut apparaître dans les formes inflammatoires de l'acné.

Types d'acné?

Selon le mécanisme de développement, la présence ou l'absence d'infection et d'inflammation, il existe plusieurs types d'acné, chacun présentant des manifestations cliniques caractéristiques et nécessitant une approche spécifique du traitement.

Selon la nature du développement, il y a:

  • comédons (comédons);
  • points blancs (milia);
  • acné vulgaire (acné vulgaire);
  • têtes de pétrole;
  • acné médicinale;
  • la rosacée;
  • acné chéloïde;
  • anguilles globulaires;
  • acné kystique;
  • l'acné chez les nouveau-nés.

Anguilles noires (comédons)

Whiteheads (Milia)

Acné de la jeunesse (acné vulgaire)

Ce terme fait référence à une inflammation purulente des glandes sébacées, sujette à une évolution chronique (prolongée) et à des rechutes fréquentes (exacerbations répétées). Cette pathologie survient principalement chez les adolescents. Le rôle principal dans son développement est joué par une augmentation excessive du taux d'hormones sexuelles mâles dans le sang, ainsi que par une diminution de la concentration en protéine liant les androgènes (une protéine qui lie normalement les androgènes circulant dans le sang, réduisant ainsi leur activité fonctionnelle). Il en résulte une hypertrophie (augmentation de la taille et de l'activité sécrétoire) des glandes sébacées et une kératinisation excessive de leurs canaux excréteurs, qui se manifeste par la formation de nombreux comédons (principalement au niveau du visage).

Bientôt, le sébum commence à se décomposer, créant ainsi des conditions favorables au développement de divers micro-organismes. Le fait est que lors de la décomposition de la graisse, celle-ci perd ses propriétés antibactériennes. En outre, il se transforme en un milieu nutritif idéal dans lequel de nombreux microorganismes peuvent se développer et se développer.

En raison du développement de micro-organismes pyogènes dans la glande sébacée et son canal, il se forme une accumulation de pus qui provoque l'apparition d'une éruption cutanée caractéristique de l'acné. Dans le même temps, plusieurs éléments morphologiques de l'éruption qui sont caractéristiques pour différentes périodes du développement de la maladie sont déterminés sur la zone de peau affectée.

Avec l'acné juvénile sur la peau peut être déterminée:

  • Comédons Glandes sébacées pleines de graisse et riches en graisse, qui ne sont pas encore affectées par l'infection.
  • Papules Ce sont de petits nodules inflammatoires situés autour des points noirs et formés par pénétration de micro-organismes pyogènes. La peau autour du comédon devient rouge et s'élève légèrement au-dessus des zones non enflammées.
  • Pustules (pustules). Ce sont de petites formations arrondies d’une taille allant de 1 à 1,5 mm, représentant des canaux excréteurs remplis de pus des glandes sébacées et des follicules pileux.
  • Acné inductive. Ce sont des formations denses, profondes et profondes de forme sphérique, remplies de masses purulentes et de microorganismes pathogènes. Formé à la suite de la propagation du processus purulente-inflammatoire dans les parties profondes du follicule pileux et de la peau.
  • Acné phlegmoneuse. Ce sont des pustules larges (jusqu'à 1 cm de diamètre) qui dépassent de la surface de la peau et qui ont une couleur rouge. Au toucher, ils sont doux et légèrement douloureux. Lors de leur extrusion, une grande quantité de pus est libérée, pouvant contenir des micro-organismes pathogènes. Étant donné que l'acné indurative et phlegmoneuse affecte les couches profondes de la peau, après leur ouverture, des cicatrices du tissu conjonctif se forment presque toujours.
  • Égoutter l'acné. La forme la plus grave de la maladie, dans laquelle plusieurs anguilles induratives se confondent, formant une vaste zone touchée.


Huile acné

Cette forme de la maladie est de nature professionnelle et se trouve principalement chez les personnes qui sont en contact étroit avec diverses huiles techniques et lubrifiants. Lors d'un contact prolongé avec la peau (tant droite que lorsque vous portez une combinaison imprégnée d'huiles), ces substances bouchent mécaniquement les canaux excréteurs des glandes sébacées profondes, ce qui leur permet d'accumuler du sébum. Cela se manifeste par la formation de nombreux comédons dans la zone des extenseurs des avant-bras et des cuisses, du thorax et de l'abdomen (c'est-à-dire dans les zones du corps les plus exposées au contact avec des lubrifiants). Au fil du temps, les glandes se dilatent et leur graisse peut se décomposer, ce qui contribue à l'adhérence de la microflore pyogénique et au développement d'un processus inflammatoire purulent.

La maladie se caractérise par une évolution chronique et léthargique. Le traitement de cette forme d’acné consiste à éliminer l’effet du facteur causatif et à respecter les règles d’hygiène personnelle, qui, sous des formes plus douces, peuvent permettre une guérison complète en quelques semaines. Dans les cas plus graves (au moment de l’infection), des antimicrobiens peuvent être nécessaires.

Acné médicinale

La maladie est caractérisée par un cours chronique. Les manifestations cliniques de l'acné peuvent persister longtemps, même après la cessation de l'utilisation des médicaments à l'origine de la maladie. Cela s'explique par le fait que les sels de brome peuvent s'accumuler dans le corps et se distinguer pendant longtemps par les glandes sébacées. Il convient également de noter que l'infection concomitante peut jouer un rôle dans le développement de l'acné médicamenteux, ce qui peut entraîner l'apparition d'évènements inflammatoires caractéristiques.

Rosacée

L’acné rosacée est l’un des stades de développement de la rosacée - une maladie de la peau caractérisée par une microcirculation sanguine altérée de la peau et par le développement d’une inflammation dans la zone des structures du cheveu », ce qui entraîne une violation de leurs fonctions et l’apparition de manifestations cliniques caractéristiques. Il affecte principalement la peau du visage (front, joues, nez, menton).

Pour promouvoir le développement de la rosacée peut:

  • Les diverses angiopathies sont des maladies caractérisées par des lésions ou une perturbation de la structure des vaisseaux sanguins.
  • La dystonie végétative-vasculaire est une affection pathologique dans laquelle la régulation nerveuse du tonus vasculaire est altérée.
  • Troubles hormonaux - la pathologie est plus fréquente chez les femmes après la ménopause.
  • Infections - en particulier, la présence de Demodex folliculorum.
  • Stress fréquent.
  • Maladies du tractus gastro-intestinal - par exemple, gastrite (inflammation de la muqueuse gastrique).
  • Malnutrition - abus d'alcool, ainsi que des plats épicés.
  • Risques professionnels - par exemple, travailler dans des ateliers à des températures élevées.
  • Certains médicaments - par exemple, l'utilisation externe à long terme de pommades et de crèmes stéroïdes (hormonales).
Dans l'évolution clinique de la rosacée, il y a:
  • Stade érythémateux. À ce stade, la peau présente une rougeur importante dans la zone touchée, provoquée par une dilatation trop forte des vaisseaux sanguins (la peau devient rose ou rouge pourpre). Dans le contexte de l'érythème, plusieurs télangiectasies (varicosités) peuvent également être détectées.
  • Stade papulo-pustuleux. Quelques jours après le début de la maladie, des pustules profondes (directement de la rosacée) apparaissent dans la zone érythémateuse, ce qui entraîne la formation de dysrégulation et d'hypertrophie (augmentation de la taille) des glandes sébacées, ainsi que l'accumulation de cellules du système immunitaire autour d'elles et le développement de phénomènes inflammatoires.
  • Stade productif (hypertrophique). Elle se caractérise par la prolifération du tissu conjonctif et la violation de la structure de la peau, ce qui la rend dense et inégale.

Acné chéloïde

Acné globale (conglobée)

Acné kystique

L’une des formes les plus graves de la maladie, caractérisée par la formation de kystes volumineux remplis de graisse brisée et purulente dans la peau et la graisse sous-cutanée. Extérieurement, ils apparaissent sous forme de gros nodules extrêmement douloureux de couleur bleuâtre, pouvant dépasser de la surface de la peau. La peau au-dessus et autour d’eux peut être enflammée. Si un kyste est évacué (ce qui est extrêmement déconseillé), il en libère une grande quantité de liquide séro-purulent ou sanglant, pouvant contenir des micro-organismes pathogènes.

La maladie se caractérise par une évolution chronique et est difficile à traiter. Après la disparition du processus pathologique, des cicatrices de grande taille restent souvent sur le site de la formation du kyste.

L'acné chez les nouveau-nés

Cette forme de maladie peut survenir chez les enfants dans les 3 à 5 premiers mois de la vie. Le mécanisme de formation de l'acné chez les nouveau-nés est associé à un excès d'hormones sexuelles féminines (œstrogènes) dans leur corps, obtenues de la mère. En conséquence, certaines glandes sébacées du bébé commencent à produire trop de sébum, ce qui conduit à la formation de l'acné.

L'éruption n'a pas de localisation favorite, ses éléments peuvent se situer dans différentes parties du corps (visage, cou, peau du pénis, etc.). Ce sont principalement des points noirs ou des points blancs, beaucoup moins susceptibles d’être de petites pustules (abcès) ou des points noirs avec des signes d’un processus purulente-inflammatoire.

Puisqu'aucun facteur externe (comme une bactérie) n'affecte le développement de l'acné chez le nouveau-né, aucun traitement n'est requis pour cette forme de maladie. Vous devez simplement suivre les règles d'hygiène et maintenir le visage de votre bébé propre. L'acné disparaît généralement d'elle-même dans les 2 à 4 semaines suivant son apparition.

Gravité de l'acné

La gravité de la maladie est déterminée en fonction de l'ampleur de l'acné, de son emplacement et de la profondeur de la lésion cutanée. Lors de la détermination du nombre d'acné, différents types de points noirs, points noirs, points blancs, papules (boutons), pustules (pustules) ou gros nœuds sont évalués.

Selon la gravité des lésions sont distingués:

  • acné 1 degré;
  • acné 2 degrés;
  • acné 3 degrés;
  • acné 4 degrés.

Acné 1 (doux) degré

Acné 2 (moyen) degré

Acné 3 degrés (sévère)

Elle se caractérise par la présence de 26 à 50 comédons ou papules, ainsi que par la présence de nombreuses (plus de 25) pustules dans différentes parties de la peau touchée. À ce stade, l'acné chéloïde peut apparaître, ainsi que les formes sphériques et kystiques de la maladie. La peau dans la zone touchée est généralement enflammée, rouge, bleuâtre ou violette.

Comme cette forme de maladie cause la défaite des couches les plus profondes de la peau, même avec un traitement bien conduit, la probabilité de formation de cicatrices est élevée. C'est pourquoi l'apparition et la progression de l'acné ne doivent pas être retardées pour consulter un médecin.

Acné 4 degrés

Diagnostic de l'acné

À quel médecin traiter pour l'acné?

Le dermatologue est engagé dans le diagnostic et le traitement de l'acné et d'autres maladies de la peau. Lors du premier traitement du patient, il effectuera une enquête et un examen clinique, après quoi il pourra prescrire des tests supplémentaires.

Au cours de l'enquête, un dermatologue peut demander:

  • Quand les anguilles sont-elles apparues pour la première fois?
  • Quel (s) domaine (s) l'acné a-t-il?
  • Le patient a-t-il subi un traitement? Quel était son effet?
  • Où et par qui le patient travaille-t-il (en particulier, le médecin se demande si le patient n'a pas été en contact avec des huiles ou des lubrifiants)?
  • Comment le patient mange-t-il (consomme-t-il de l'alcool, des plats épicés, etc.)?
  • Le patient a-t-il récemment pris des médicaments (stéroïdes anabolisants, brome ou préparations à base d'iode)?

Examen clinique pour l'acné

Dans la plupart des cas, le diagnostic ainsi que la forme et la gravité de l'acné peuvent être déterminés sur la base des données d'examen clinique du patient (sur la base de manifestations externes de la pathologie).

L'examen clinique d'un patient souffrant d'acné comprend:

  • Inspection. Après avoir interrogé le patient, le médecin peut lui demander de se déshabiller (enlever ses vêtements extérieurs), car il doit examiner la peau sur tout son corps. Au cours de l'examen, le médecin accorde une attention particulière à la peau du visage, du cou et du cou, de la poitrine et du dos et, si nécessaire, peut examiner la peau des organes génitaux. Ceci est déterminé à la fois par le nombre d'éléments de l'acné et par leur nature (comédons, papules, pustules, nœuds, etc.). Le médecin évalue également la couleur de la peau sur les éléments de l'éruption cutanée et autour d'eux.
  • Palpation. À la palpation, le médecin appuie doucement sur l'acné à l'aide d'un coton-tige spécial ou d'une tige de verre. Dans le même temps, la densité de la peau, la sensibilité de la peau au toucher et la nature du liquide libéré lors de la compression (le cas échéant) sont évaluées. Lors de la palpation, il n'est pas recommandé de presser les pustules situées en profondeur, car cela pourrait entraîner la propagation de l'infection et la formation de cicatrices rêches.

De quels tests ai-je besoin pour l'acné?

Des tests de laboratoire supplémentaires ne sont pas déterminants dans le diagnostic de l'acné, les preuves cliniques étant suffisantes pour confirmer le diagnostic. Cependant, dans les cas graves ou incompréhensibles, le médecin peut prescrire des études supplémentaires pour déterminer la cause de la maladie ou identifier les complications.

La sévérité de l'acné et la spécificité de sa manifestation

Une telle lésion dermatologique, comme l’acné, provoque de nombreuses sensations désagréables et devient souvent la cause de problèmes esthétiques. Après tout, l'apparition fréquente et abondante de l'acné, accompagnée d'une inflammation, d'une rougeur de la peau et laissant ensuite des marques sur la peau sous forme de cicatrices et d'indentations, peut déjà être considérée comme une maladie de l'acné, qui diffère à la fois par sa sévérité et par ses manifestations externes.

Le type d'effet thérapeutique dans l'acné diagnostiqué dépend directement de la négligence du processus pathologique, de l'emplacement de l'acné et de la sensibilité de la couche supérieure de l'épiderme aux médicaments utilisés. Par conséquent, lors du diagnostic de ce type de maladie, il convient de déterminer immédiatement quelle est la gravité de la pathologie actuelle afin de réaliser le schéma de traitement correct et le plus efficace.

Gravité de l'acné

Premier

Lorsqu’un premier degré d’acné est détecté, les symptômes suivants sont diagnostiqués:

  • peu de comédons, qui sont des points noirs de diverses localisations, ainsi que
  • papules sans contenu purulent, légèrement surélevées au-dessus de la surface de la peau et mises en évidence par la rougeur de leur localisation.

Les manifestations énumérées de l'acné sont peu nombreux, ne causent pas de gêne sur la peau. La guérison du premier stade est plus simple que les degrés plus avancés de la maladie. Lors du diagnostic de l'acné au tout début de sa manifestation, il est possible de prescrire au médecin une méthode d'exposition peu coûteuse, qui comprend l'utilisation de désinfectants locaux non agressifs. Une hygiène personnelle régulière et complète peut prévenir l'aggravation de la maladie et réduire le degré de manifestation des symptômes caractéristiques.

La première étape de l'acné est décrite en détail dans cette vidéo:

La seconde

  • Au cours de la seconde étape, le processus inflammatoire se manifeste, ainsi que les papules et les comédons. L'apparence et la propagation des pustules sont abondantes, leur contenu étant purulentes.
  • Depuis la propagation rapide du processus inflammatoire, la formation sur la peau commence à faire mal, leur contact provoque une augmentation de l'intensité de la douleur.

Le diagnostic du second degré de l'acné est réalisé sur la base d'un examen externe de la peau affectée et des sensations subjectives du patient. Il peut également être effectué dans le laboratoire de recherche des particules de peau provenant du site de la lésion, du contenu des pustules.

Le traitement repose sur le maintien constant de la pureté de la peau et sur l’utilisation de préparations de nettoyage en profondeur qui éliminent les excès de sébum. En outre, le médecin peut être prescrit des moyens pour réduire l'activité des glandes sébacées de la peau, ce qui réduit le risque de propagation du processus pathologique en raison de la réduction du sol favorable pour la reproduction de la microflore pathogène.

Forme papule-pustuleuse de l'acné (2e degré de gravité)

Le traitement de la deuxième étape de l'acné est présenté dans la vidéo ci-dessous:

Troisième

Le troisième degré se caractérise par une exacerbation des manifestations existantes: un processus inflammatoire profond se joint aux papules, pustules et comédons existants, qui capture de grandes surfaces de la peau. La douleur de la peau enflammée est augmentée, les pustules sont élargies et remplies de contenu purulent.

En outre, des nodules commencent à apparaître sur la peau, l'acné et l'acné se confondant, formant des zones de peau purulentes enflammées et déjà difficiles à guérir.

Quatrième

Le quatrième stade de l'acné est caractérisé par une zone lésionnelle importante, qui couvre tous les néoplasmes.

  • Les papules deviennent plus nombreuses, leur taille augmente, lorsque vous cliquez dessus, il y a une douleur prononcée.
  • Les pustules sont remplies de pus, se fondant les unes dans les autres, elles occupent la majeure partie de l'espace de la peau.
  • La surface de l'épiderme est enflammée, hyperémique.
  • La peau peut se décoller dans les lieux d'affection, on y note de nombreux furoncles profonds.
  • Les comédons sont également élargis, les bouches des pores remplies de sébum sont enflammées et grossies en diamètre.

Des zones importantes de dommages, un grand nombre de furoncles purulents et d’acné, une douleur accrue de la peau - toutes ces caractéristiques distinguent le quatrième degré de sévérité de l’acné. Pour le diagnostic, un dermatologue procède à un examen externe, sur la base duquel un diagnostic préliminaire peut être établi. Cependant, pour le clarifier, des raclures sont prélevées à la surface de la peau affectée, ainsi que du contenu des pustules.

Processus purulent, qui capture toutes les grandes zones - une caractéristique de la manifestation du quatrième degré de l'acné. Il peut également y avoir une augmentation de la température corporelle, une augmentation de la taille des ganglions lymphatiques dans la zone touchée, la propagation de l'inflammation sur une zone en augmentation. Même après le séchage complet des tumeurs, la peau a un aspect irrégulier, l'inflammation ne disparaît pas pendant longtemps, de profondes traces de furoncles et d'acné subsistent à la surface de la peau.

La méthode de traitement du quatrième degré de l'acné comprend nécessairement les activités suivantes:

  • hygiène soigneuse de la peau affectée;
  • désinfection des sites d'inflammation;
  • utilisation de médicaments antibactériens à usage local.

Dans certains cas - avec des furoncles particulièrement profonds, avec des ulcérations de l'épiderme non cicatrisantes à long terme, le médecin peut prescrire une intervention chirurgicale pour éliminer le contenu purulent des pustules enflammées et éliminer l'acné. Simultanément, les cavités sont nettoyées à l’aide de désinfectants à action prolongée et de médicaments antibactériens.

Acné 4ème degré

Caractéristiques de la manifestation de sévère

Le quatrième stade est considéré comme le stade le plus grave de l’acné, caractérisé par une augmentation de la superficie des lésions de l’épiderme et une augmentation constante du degré d’inflammation. En l'absence des effets thérapeutiques nécessaires, une aggravation rapide de la pathologie cutanée est constatée, les furoncles et les boutons se confondent, se transformant en zone et en profondeur de lésion à contenu purulent. Le processus inflammatoire capture toutes les grandes zones, entraînant une détérioration significative de l'état général du patient.

Dans la forme grave de cette maladie, l'apparition sur la peau des types suivants d'acné, qui ont leurs propres caractéristiques et symptômes caractéristiques:

  1. L'acné de Koglobatny, qui se manifeste sous la forme de lésions cutanées sévères et s'accompagne de la fusion de tumeurs nodulaires dans l'épiderme et de néoplasmes kystiques nodulaires. Ce type d'acné se propage rapidement sur la peau, provoquant une inflammation croissante des tissus.
  2. Acné inductive, qui a une texture ferme, ils laissent toujours une acné clairement prononcée. Caractérisé par une forte inflammation de la peau, cet acné est dangereux en raison de sa pénétration profonde dans la couche supérieure de l'épiderme, de son extension rapide sur la peau et de sa fusion avec d'autres lésions externes.
  3. Reflux acné est une zone significative de la cavité dans la couche supérieure de l'épiderme, qui sont remplis de pus. De plus en plus grosses, ces anguilles se confondent et, en cas d'inflammation, elles représentent une menace réelle pour la santé et l'apparence de la peau.

Ces types de lésions cutanées sont les manifestations les plus caractéristiques du stade grave de l’acné. Son traitement est accompagné de difficultés dues à la grande zone d'inflammation, au nombre de lésions. Seule une approche intégrée du traitement peut éliminer les manifestations les plus évidentes de l'acné. L'utilisation d'antibactériens et de désinfectants réduit le risque et le risque de développer une infection secondaire.

Le traitement du troisième stade de l'acné est décrit en détail dans cette vidéo:

Acné papule-pustulaire - Moyenne (2) Gravité de la maladie

L'acné (acné) est une maladie qui affecte les follicules pileux et les glandes sébacées qui s'y trouvent. Il se manifeste sous la forme de lésions sur la peau. Principalement touché le visage, la poitrine et le dos. Selon l'évolution de la maladie, il existe quatre degrés de gravité de l'acné.

Acné 2 degrés - une maladie de gravité modérée. Il se caractérise par la présence de comédons, papules, pustules.

Les comédons se forment dans les follicules lorsque les glandes sébacées commencent à produire une sécrétion excessive. En conséquence, le sébum, les squames cornifiées et les bactéries, vivant généralement en paix dans les follicules, commencent à former des masses. La boule «éclate» le follicule, le prive de sa force habituelle et peut se fendre. Dans ce cas, l'infection tombe dans les tissus adjacents. Les comédons se présentent sous deux formes:

  • des comédons noirs (formés lorsque le pore de la peau est ouvert, que le comédon s'oxyde au contact de l'air, qu'il s'assombrit et qu'un point noir se forme sur la peau);
  • des comédons blancs (formés au moment de la fermeture, par exemple des flocons de peau morte sous lesquels les bactéries ont la possibilité de se développer dans des conditions favorables).

Papules - petite acné rose ou rouge, parfois douloureuse.

Pustules - acné, remplie à l'intérieur de pus blanchâtre-jaunâtre, généralement sur une base rouge enflammée.

Les nœuds et les kystes présentant un degré d'acné modéré ne sont pas observés. Cette forme est également appelée «forme pustuleuse de l'acné».

Afin de diagnostiquer avec précision l'acné de gravité modérée, il est nécessaire de calculer le nombre de comédons, de papules et de pustules sur la peau affectée. Pour ce faire, il est photographié en gros plan, car il ne sera pas possible d'examiner l'ensemble de l'acné, il suffit de se tenir devant un miroir. Si le visage est dans le cadre, il est divisé en deux parties - droite et gauche. En cas d’acné de gravité modérée dans une région ne doit pas dépasser:

  • 25 comédons;
  • plusieurs papules et pustules.

La photographie doit être répétée régulièrement pendant toute la durée du traitement, afin que vous puissiez suivre les changements en cours, à temps pour constater l'amélioration ou le manque de progrès. Dans le second cas, il convient de penser à changer le cours du traitement. En même temps que la photographie photographique, il est nécessaire de noter dans un journal les médicaments et les procédures utilisés à des fins thérapeutiques.

Le degré moyen d'acné peut être causé par plusieurs raisons:

  • changements hormonaux à l'adolescence;
  • des troubles hormonaux chez l’adulte, notamment des taux de testostérone élevés, entraînant des conséquences graves pour les femmes comme les ovaires polykystiques et la stérilité;
  • le stress;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • troubles du système immunitaire et du système endocrinien, et bien plus encore.

Ce n'est qu'en établissant un diagnostic précis et en identifiant la cause de la maladie que vous pouvez commencer le traitement des formes papuleuse et pustuleuse de l'acné.

Traitement d'acné moyen

Forme papuleuse de l'acné, quand il n'y a pas de pustules, permet de gérer avec des remèdes externes pour le traitement. Essuyer la peau avec des solutions alcooliques d'antibiotiques, par exemple de l'alcool salicylique, qui nettoie et désinfecte la peau, donne de bons résultats. Le médecin peut vous prescrire un mélange contenant de l'ichtyol ou du soufre à appliquer sur la peau affectée. Kératolytiques utilisés pour prévenir la formation de comédons dans la bouche des follicules. Convient également pour l'utilisation externe trétinoïde - un médicament qui soulage l'inflammation. Utilisez-le sous la forme d'une crème ou d'une lotion. Appliquez 2 fois par jour sur l'acné papulopustulaire pendant un mois et demi.

Médicaments antibactériens prescrits après vérification de la sensibilité des bactéries aux antibiotiques.

En cas d’acné pustuleuse, un traitement complexe est indiqué. Les moyens externes, très probablement, ne réussissent pas. Pour l’administration orale, des antibiotiques tétracyclines sont prescrits.

Les femmes qui ont un taux accru d'hormone androgène, qui est également responsable du travail des glandes sébacées, se voient prescrire des médicaments qui ont des effets antiandrogènes. Pour le rendez-vous, il est nécessaire de consulter non seulement un dermatologue, mais également un gynécologue, un endocrinologue.

Avec le début du traitement de l'acné à temps, les éruptions cutanées pustulaires disparaissent complètement, ne laissant aucune trace. Mais si vous ne faites pas attention au problème, vous pouvez permettre le développement de formes graves de la maladie, qui ne disparaissent plus sans laisser de trace. Au lieu des nœuds et des pustules profondes restent des cicatrices, la peau devient de couleur inégale, grâce aux nombreuses taches pigmentaires.

En outre, il ne faut pas oublier que cette maladie est souvent un signe de la situation critique du corps, indiquant une perturbation grave du travail de divers systèmes. Ne pas oublier l’acné: la forme papulo-pustuleuse ne peut être traitée avec succès qu’après l’élimination de la cause de la maladie. C'est pourquoi il est important:

  • vérifier les niveaux d'hormones et éliminer les perturbations;
  • suivre un régime pour améliorer les performances du tractus gastro-intestinal (les fruits, les légumes et les aliments contenant des fibres sont très utiles pour l’acné;
  • à partir du début du traitement, vous devez absolument cesser de fumer et de prendre des boissons alcoolisées);
  • prendre des vitamines pour soutenir le système immunitaire.

L'hygiène personnelle est tout aussi importante. Les crèmes et autres préparations externes ne doivent être appliquées que sur une peau soigneusement nettoyée. En aucun cas, l'acné ne peut être évacuée, car cela entraîne la formation continue de nouvelles et la propagation de l'infection, ce qui peut provoquer une inflammation de la peau.

Souvent, l'acné provoque des troubles mentaux graves, une dépression grave. Une personne devient isolée en elle-même, peur d'apparaître dans la société. Une maladie grave peut même conduire à des tentatives de suicide. Par conséquent, si nécessaire, il est préférable d’envoyer au préalable le patient pour une consultation avec un psychologue: il doit exister une relation de confiance entre le médecin traitant et le patient.

Comment traiter l'acné - 4 méthodes éprouvées

Pour traiter et guérir l'acné, il ne suffit pas de consulter régulièrement un dermatologue. L'acné est appelée dermatose psycho-émotionnelle.

L'apparition de l'acné entraîne des perturbations dans la sphère émotionnelle, associées à une expérience profonde du défaut d'aspect. La souffrance psychologique réduit l'estime de soi, entrave le développement professionnel sur le lieu de travail et les contacts personnels avec le sexe opposé. Les troubles anxieux-dépressifs chez les personnes souffrant d’acné sont encore plus fréquents que chez les patients cancéreux, bien que le diagnostic «d’acné» ne semble pas aussi alarmant que le «cancer».

Les dermatologues notent que l'apparition des premiers éléments de l'acné n'est pas une raison pour "aller en soi". Il est nécessaire d'évaluer correctement la gravité de leur état et de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour un prompt rétablissement. Il ne faut pas oublier que le traitement peut être long.

Acné éruption cutanée: quelle est la gravité

Il existe quatre niveaux d’acné, en fonction du type et du nombre d’éruptions cutanées:

  • avec le premier degré de gravité sur la peau, il y a des comédons ouverts et fermés et pas plus de dix papules
  • au deuxième degré de gravité - comédons, papules et jusqu'à dix pustules
  • au troisième niveau - comédons, éruption papulopustuleuse, un à trois nœuds
  • dans le quatrième - multiples ganglions douloureux et kystes avec une inflammation sévère dans la couche intermédiaire de la peau - le derme

De plus, la propagation des lésions est évaluée - sur une région anatomique (seulement le visage ou le dos); sur deux zones anatomiques ou sur trois zones anatomiques ou plus.

Traitement de l'acné - Quatre étapes pour se débarrasser d'un problème

Le traitement de l'acné comprend plusieurs étapes. Avec l'apparition de l'acné, vous ne devriez pas courir à la pharmacie pour les cosmétiques pour les soins de la peau. Le problème réside dans le corps. Par conséquent, même les produits les plus chers ne soulageront pas l'acné si vous ne le traitez pas simultanément de l'intérieur.

Consultez d’abord un dermatologue et passez par une enquête minimale qui vous permettra d’évaluer l’état de la peau et le fond hormonal du corps. Si le diagnostic "d'acné" est confirmé par un médecin, le traitement combine plusieurs étapes.

Première étape - changement de nutrition et de mode de vie

L'acné "aime" les sucreries, plus précisément, tous les produits contenant du sucre sont des glucides. La raison est simple: lorsqu'une personne mange des sucreries, ce qui peut être attribué aux biscuits, au séchage, et à deux cuillères de sucre dans le café, l'insuline est produite dans le pancréas, qui participe à l'échange de glucose - le sucre le plus simple, le "brique" de plus glucides.
L'insuline stimule la formation d'hormones androgènes et amorce la synthèse de l'excès de sébum, qui remplit les canaux des follicules pileux. C'est la première étape de la formation de comedo - un élément structurel de l'acné. Moins les glucides proviennent de la nourriture, moins «l'acné» apparaîtra sur la peau. Relation directe et évidente.

Assurez-vous de consommer de l'huile de poisson ou des préparations contenant des acides gras oméga-3 bloquant le leucotriène B4. Il déclenche une inflammation du comédon, qui peut se transformer en papule ou en pustule, provoquant la progression de la maladie.

N'oubliez pas l'iode, nécessaire à la formation des hormones thyroïdiennes. Une carence en ces hormones conduit à une formation excessive d'androgènes et à la progression de l'acné. Par conséquent, assurez-vous d'acheter du sel iodé, des fruits de mer ou de prendre des préparations d'iode.

Une courte liste de produits "interdits":

  • chocolat au lait
  • brioches, gâteaux, biscuits, séchoirs et bonbons
  • mayonnaise
  • chips, restauration rapide
  • boissons gazeuses
  • thé sucré et café

La deuxième étape consiste à prendre soin de la peau du visage et d'autres zones où se développe l'acné.

Le nettoyage de la peau est effectué deux fois par jour, spécialement sélectionné par un dermatologue. Il est recommandé d’utiliser des nettoyants pour le visage, des lotions ou des savons spéciaux à pH neutre ou acide. Vous ne pouvez pas utiliser le savon alcalin habituel, afin de ne pas créer un environnement alcalin dans la zone des formations acnéiques.

Évitez les gommages mécaniques qui endommagent la couche cornée de l'épiderme, détruisez le manteau hydrolipidique recouvrant la peau, car cela augmente la formation de sébum, remplissant les canaux des follicules.

Troisième étape - Traitement médicamenteux contre l'acné

Préparations pour le traitement de l'acné - rétinoïdes

Le traitement de l'acné d'intensité légère et modérée commence par l'utilisation de substances ne permettant pas au comédon de se transformer en éléments inflammatoires - papules, pustules. Utilisez des kératolytiques ou des comédonolitiques. Ces substances ne dissolvent pas le contenu des comédons. Ils réduisent l'adhérence des kératinocytes dans le comédon et accélèrent leur desquamation.

Les kératolytiques sont l’adapalène, la trétinoïne et l’isotrétinoïne, l’acide salicylique et l’urée, l’acide azéloïque. Mais les représentants les plus efficaces des kératolytiques sont les rétinoïdes - rétinol, acide rétinoïque.

Les rétinoïdes sont fixés aux membranes des kératinocytes, normalisent le processus de desquamation de l'épithélium des follicules pileux du poil, ne permettent pas la formation de nouveaux comédons. Le renouvellement de l'épiderme est accéléré, l'activité des glandes sébacées diminue, la production de sébum diminue.

Traitement de l'acné - Antibiotiques

Dans le deuxième degré d'acné, en plus du traitement local, le médecin prescrit l'utilisation d'antibiotiques systémiques, qui pénètrent dans le sang et sont acheminés vers les follicules cutanés avec le flux sanguin. Cela permet aux antibiotiques de pénétrer à haute concentration dans le contenu des comédons et de détruire les bactéries qui provoquent l'inflammation. Dans le même temps, appliquez une pommade antibactérienne avec un effet local - elles sont appliquées sur la peau dans la zone de l'éruption.

Médicaments contre l'acné - Médicaments hormonaux

Pour normaliser le fond hormonal, on prescrit aux femmes des contraceptifs oraux combinés à effet antiandrogène. Le choix d'un médicament particulier pour un gynécologue. Pour une femme souffrant d'acné, il est important de comprendre qu'en présence de changements hormonaux, il ne suffit pas d'utiliser uniquement des crèmes et des pommades pour la peau à action locale. Tant qu'il y a une grande quantité d'androgènes dans le sang, ils continuent à stimuler les récepteurs des androgènes dans la peau, augmentant ainsi la formation de sébum, et la maladie continue à se développer.

N'attendez pas l'effet de l'utilisation de contraceptifs dans les premières semaines. La normalisation est notée seulement après trois à quatre mois de prise du médicament, la durée recommandée de traitement est d'environ six mois et pour les formes sévères d'acné - jusqu'à un an.

Quatrième étape - Psychothérapie

Avec une acné prolongée chez les patients, en particulier les femmes, une dépression se développe. Par conséquent, la recommandation d'un dermatologue de consulter un psychothérapeute ne devrait pas être provoquée par du ressentiment ou une agression. La normalisation du fond émotionnel contribue à la dynamique positive globale de la maladie.

Des empreintes de pas pour la vie?

Après un traitement réussi de l’acné, un autre problème se pose: dyschromie et cicatrices sur la peau restant sur le site des anciennes éruptions cutanées.
Dyschromie - une violation de la couleur de la peau. Pour leur traitement, des peelings de surface avec des acides α-hydroxy sont utilisés. Pour prévenir la récurrence de l'acné, ainsi que pour protéger la peau des patients au noir, les peelings sont additionnés d'acide azélaïque.

D'autres effets locaux sont également efficaces:

  • le cryomassage, la durée d'une procédure ne doit pas dépasser cinq minutes, elle peut être répétée deux fois par semaine et le traitement consiste en 10 à 15 procédures
  • massage thérapeutique de la zone endommagée en combinaison avec l'électrophorèse de la vitamine C
  • mésothérapie

La microdermabrasion, le resurfaçage au laser, la cryothérapie, la mésothérapie et le peeling moyen sont recommandés pour éliminer les cicatrices atrophiques.

Les cicatrices hypertrophiques nécessitent l’introduction d’hormones - corticostéroïdes - dans la région du rumen, l’électrophorèse avec corticostéroïdes, la collagénase et la lidaza, la phonophorèse avec rapports sexuels opposés. S'il n'est pas possible d'éliminer les cicatrices hypertrophiques par les méthodes indiquées, ils ont recours à un traitement chirurgical.

Avant d'utiliser les informations fournies par le site medportal.org, veuillez lire les termes du contrat d'utilisation.

Accord d'utilisateur

Le site medportal.org fournit des services soumis aux conditions décrites dans ce document. En commençant à utiliser le site Web, vous confirmez que vous avez lu les conditions de cet accord d'utilisateur avant d'utiliser le site et acceptez toutes les conditions de cet accord. Veuillez ne pas utiliser le site si vous n'acceptez pas ces conditions.

Description du service

Toutes les informations affichées sur le site sont fournies à titre indicatif uniquement, les informations provenant de sources publiques constituant une référence et non une publicité. Le site medportal.org fournit des services qui permettent à l'utilisateur de rechercher des médicaments dans les données obtenues des pharmacies dans le cadre d'un accord entre les pharmacies et medportal.org. Pour faciliter l'utilisation des données de site sur les médicaments, les compléments alimentaires sont systématisés et mis sous une orthographe unique.

Le site medportal.org fournit des services permettant à l'utilisateur de rechercher des cliniques et autres informations médicales.

Disclaimer

Les informations placées dans les résultats de la recherche ne constituent pas une offre publique. L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'exactitude, la complétude et / ou la pertinence des données affichées. Administration du site medportal.org n'est pas responsable des dommages ou préjudices que vous pourriez avoir causés d'un accès ou l'impossibilité d'accéder au site ou de l'utilisation ou de l'impossibilité d'utiliser ce site.

En acceptant les termes de cet accord, vous comprenez et acceptez pleinement que:

L'information sur le site est pour la référence seulement.

L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'absence d'erreurs et de divergences concernant les déclarations sur le site, ni la disponibilité réelle des produits et des prix des produits en pharmacie.

L'utilisateur s'engage à clarifier les informations qui l'intéressent par un appel téléphonique à la pharmacie ou à utiliser les informations fournies à sa discrétion.

L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'absence d'erreurs et de divergences concernant l'horaire de travail des cliniques, leurs coordonnées - numéros de téléphone et adresses.

Ni l'Administration du site medportal.org, ni aucune autre partie impliquée dans le processus de fourniture des informations, ne peut être tenue responsable des dommages ou préjudices que vous pourriez avoir causés du fait que vous avez pleinement exploité les informations contenues sur ce site.

L'administration du site medportal.org s'engage et s'engage à déployer des efforts supplémentaires pour minimiser les divergences et les erreurs dans les informations fournies.

L'administration du site medportal.org ne garantit pas l'absence d'échecs techniques, y compris en ce qui concerne le fonctionnement du logiciel. L'administration du site medportal.org s'engage dans les meilleurs délais à tout mettre en œuvre pour éliminer les défaillances et les erreurs éventuelles.

L'utilisateur est averti que l'administration du site medportal.org n'est pas responsable de la visite et de l'utilisation de ressources externes, dont les liens peuvent être contenus sur le site, n'approuvent pas leur contenu et ne sont pas responsables de leur disponibilité.

L'administration du site medportal.org se réserve le droit de suspendre le site, d'en modifier partiellement ou totalement le contenu, de modifier le contrat d'utilisation. Ces modifications sont effectuées uniquement à la discrétion de l'Administration, sans notification préalable à l'utilisateur.

Vous reconnaissez que vous avez lu les termes de cet accord d'utilisateur et acceptez tous les termes de cet accord dans leur intégralité.

Les informations publicitaires sur lesquelles l'emplacement sur le site a un accord correspondant avec l'annonceur sont marquées "en tant que publicité".